Quelle stratégie digitale mettre en place ?

Bannière article Quelle stratègie igitale mettre en place par Marie-Laurraine Chamla

C’est la phrase qui revient souvent lorsque j’échange avec des pros­pects ou des clients : « Quelle stra­tégie digitale dois-je mettre en place ? », « Comment est-ce qu’on élabore une stra­tégie digitale ? » et tout simplement « Comment le digital peut m’aider à atteindre mes objectifs ? »

Attention, une stra­tégie digitale, ce n’est pas engager plusieurs actions en parallèle sur le web ou tout simplement avoir une page Facebook ! Mettre en place une stra­tégie digitale nécessite avant tout d’être clair sur votre stra­tégie marketing et ensuite d’y injecter du digital pour servir au mieux vos objectifs ! Il faut penser global et stra­tégie cross canal et ne pas isoler le digital du reste. C’est le piège dans lequel de nombreuses entre­prises peuvent tomber. Mais revenons à la construction de votre stra­tégie !

La première chose, c’est d’être clair sur les objectifs que vous souhaitez vous fixer : déve­lopper la noto­riété de votre marque, booster le trafic de votre site web, déve­lopper une stra­tégie de contenu efficace sur les réseaux sociaux, augmenter le panier moyen de votre site e-commerce, recruter et fidé­liser de nouveaux clients etc.

Une fois passé cette première étape, il convient :

  • d’analyser le marché dans lequel votre marque évolue :
    qui sont vos concur­rents ? quelle présence ont-ils sur le web ? quels leviers digitaux utilisent-ils ? Combien ont-ils de fans/followers/abonnés sur les réseaux sociaux ? etc.
  • d’analyser votre présence sur le web :
    quel est votre écosystème digital actuel ? Quels sont les outils digitaux que vous avez déjà mis en place ? Est-ce que ces outils sont iden­tifiés par vos cibles ? Vous permettent-ils d’atteindre tout ou partie de vos objectifs ?
  • d’identifier vos cibles prio­ri­taires :
    Je parle ici des fameux « persona social » : pour être le plus efficace possible, il est essentiel de comprendre qui sont vos cibles (CSP, âge, activité profes­sion­nelle…), ce qu’elles aiment, les lieux qu’elles fréquentent, la musique qu’elles écoutent, les films qu’elles vont voir au Cinéma, les loisirs qu’elles pratiquent : plus vous aurez une connais­sance fine des usages et des compor­te­ments de vos cibles, plus vous serez perti­nents dans la façon de commu­niquer et d’interagir avec elles.
  • De mettre en place un plan d’actions qui répond à vos objectifs :
    A ce stade de la stra­tégie, il est temps de définir les actions les plus perti­nentes à déployer afin d’atteindre vos objectifs ! Les possi­bi­lités sont nombreuses alors attention à ne pas trop vous épar­piller ! 2 actions bien construites valent mieux qu’une multitude de coups d’essai qui vont surtout avoir pour consé­quence d’utiliser à vitesse grand V votre budget et ce sans aucune garantie de résultats !
  • Pour une première stra­tégie digitale, mieux vaut avancer pas à pas et tester une ou 2 actions. Il sera toujours temps d’envisager d’autres actions par la suite.

Par exemple : si vous souhaitez déve­lopper votre noto­riété sur les réseaux sociaux et que vous n’avez encore rien initié, mieux vaut réfléchir dans un premier temps à votre stra­tégie de contenu (qu’est-ce qui inté­resse ma cible ? quels sont les moyens pour interagir avec elle ? quelle fréquence de diffusion choisir en fonction de mon actualité ? quelle prise de parole adoptée ? etc.) puis sélec­tionner les réseaux sociaux où se trouvent vos cibles afin de diffuser votre contenu. Au fur et à mesure de vos échanges avec votre cible, vous serez en mesure de faire évoluer votre contenu et de choisir les autres réseaux sociaux les plus perti­nents pour répondre à votre objectif, à savoir déve­lopper votre noto­riété.

  • D’analyser le ROI de vos actions pour opti­miser votre stra­tégie :

Mettre en place des actions est une chose, s’assurer de leur effi­cacité en est une autre !
L’avantage avec le digital, c’est que vous avez à dispo­sition un grand nombre d’indicateurs qui vous permettent en temps réel d’évaluer l’efficacité de vos campagnes et la bonne utili­sation de votre budget ! De ce fait, il est indis­pen­sable de prendre le temps d’analyser le ROI de vos actions afin de mettre en place les ajus­te­ments qui s’imposent !

Voilà, vous avez initié votre première stra­tégie digitale ! Bien sûr, le temps, l’expérience, la colla­bo­ration avec des experts vous permet­tront d’affiner cette première approche et surtout d’apprendre de vos erreurs pour opti­miser au maximum votre stra­tégie ! Sans jamais oublier l’essentiel : elle doit vous permettre de répondre à vos objectifs !